Pondichéry une ville au caractère unique

A moins de 3h en voiture de Chennai (Madras), Pondichéry et ses environs compte aujourd'hui plus d'1 million d'habitants; la cité historique environ 100 000.

Aujourd'hui encore, soit plus de 50 ans après la rétrocession du comptoir à l'Inde, la France reste présente par une population indienne en partie francophone, de nombreux instituts culturels et le passage annuel de plus de 60 000 touristes français. Jawaharlal Nehru, un des pères de la nation indienne, ne destinait-il pas lui-même Pondichéry à demeurer "une fenêtre ouverte sur la France"... ?

Elle en est aussi un véritable microcosme et une base de départ pour la découverte de l'Inde du sud. Mais son patrimoine est menacé: plus de 30% de ses anciennes maisons françaises et tamoules ont été détruites entre 1994 et 2002.

 

Pondichery

Pondichéry dans l’histoire

Des fouilles archéologiques près de Pondichéry attestent d'échanges commerciaux avec l'empire romain vers l'an 0 de notre ère. La région fit successivement partie des empires Pallava, Chola, Pandya et Vijayanagar du 4ème au 17ème siècle.

Pondichéry fut un comptoir commercial français pendant près de trois cents ans (1674-1954).

Si les remparts de Pondichéry ont été démolis par les Anglais en 1761, leur tracé est aujourd'hui celui des boulevards périphériques de la ville. La « ville blanche » (ou ville européenne, située à l’est du canal) fut entièrement rasée, puis reconstruite dès 1768 sur ses anciennes fondations et selon un plan en damier.

Les perspectives de ses rues, ses quartiers divers avec leurs caractéristiques propres (style français, style tamoul, parfois le mélange des deux), ses couleurs, ses jardins cachés, le calme de l'ancien quartier français et la convivialité de la ville tamoule, sa taille humaine où tout peut se faire à pied ou à bicyclette, son cosmopolitisme et sa tolérance religieuse, son front de mer où toute la population se retrouve matin et soir... confèrent à la ville de Pondichéry un charme unique en Inde.

Chronologie

  • 1521 Passage de Portugais
  • 1618 Les Hollandais font commerce de textiles
  • 1624 Les Danois établissent des magasins
  • 1664 Colbert fonde la Compagnie française des Indes orientales
  • 1674 Les Français achètent la ville au gouverneur de la forteresse de Gingee, vassal du roi musulman de Bijapur
  • 1686 Etablissement du premier comptoir de commerce sur la côte de Coromandel
  • 1693 Les Hollandais reprennent la ville et commencent à tracer les rues selon un plan en damier
  • 1700 Comptoir français; il connaît son apogée avec Dupleix
  • 1761 Domination anglaise; la ville est rasée
  • 1763 Comptoir français; la ville est reconstruite
  • 1778 Domination anglaise
  • 1783 Comptoir français
  • 1793 Domination anglaise
  • 1815 Comptoir français
  • 1954 Transfert de facto des comptoirs français à l'Inde
  • 1962 Signature du Traité de cession des comptoirs entre la France et l'Inde


agrandir